YASA
Faire un don
Un Parc éducatif pour Les scouts de l'école de Sainte Famille Fanar Conférence donnée pour la defence civile libanaise a Dbayeh Boulif : La stratégie nationale de sécurité routière 2016-2025 Conférences données pour Al Iman hôpital Aley Conférence donnée pour l'université Balamand Akkar Conférence donnée pour l'université Balamand Akkar Conférence donnée pour la defence civile libanaise a Dbayeh Conférence donnée pour l'association SNG a Hazmié Cette traversée, je l’ai faite toute seule, sans déranger personne La sécurité sur roues La sécurité en bicyclette ce qu’il faut apprendre à vos enfants Conférence donnée pour les professeurs a Dar Anout (DIP) pour la Compagnie nationale Aggregate de Chekka Conférence donnée a Beshmezine - Monastère de Saint Jean Conférence donnée a Montagne de Akroum pour l'association de Al Bayan Conférence donnée a Ibl El Saki en corporation avec la Paroisse de Saint Georgios Conférence donnée a l'assaciation du pretre Hanna Le nouveau permis de conduire européen TECHNIQUE : GPS OU ES-TU ? LES LOIS DE L'AERODYNAMIQUE AUTOMOBILE LA SUSPENSION PILOTEE TOIT TRANSCUP VENTURI GLOSSAIRE AUTOMOBILE DOSSIER PNEUS: CHOISIR SES PNEUS HIVER La Fibre De Carbone et L'Automobile ENTRETENIR SA VOITURE Un Parc éducatif à l'ecole de Wardiyeh a Mansourieh Un Parc éducatif à l'ecole de Saint Josepf Cornet Chehwan Le Conseil national divisé sur l’expérimentation de la baisse de la vitesse Conférence donnée par la YASA à l'Armée Libanaise Amchit. Application du nouveau code de la route au Liban : où en sommes-nous ? Journée noire sur le Dakar France: Vers des taxis parisiens 100% verts? Nigeria: Accident d’avion au décollage. Grave accident de la route aux Etats-Unis. Belgique: collision entre deux trains de marchandises.
La YASA : Appliquer avec fermeté et sans exception le code de la route
12/29/2012 11:56:06 AM

Orient Le Jour

Face à l’augmentation notoire des victimes d’accidents de la route au Liban, et en prévision de la nuit du Nouvel An qui est souvent particulièrement dangereuse, la YASA a lancé hier un cri d’alarme pour davantage de fermeté dans l’application du code de la route. « La YASA espère que ses sombres prévisions concernant une augmentation de 20 % du taux de victimes d’accidents au Liban durant l’année 2013, en raison du chaos ambiant, ne se réaliseront pas, déclare l’association dans un communiqué. Pour cela, nous considérons qu’un engagement en faveur du respect du code de la route est un devoir national. Le non-respect de la loi est, selon nous, une des causes principales de morts gratuites : en effet, 14 % seulement des conducteurs et des passagers utilisent la ceinture de sécurité dans les places avant, et 12 % seulement à l’arrière, alors que 24 % seulement des motards portent le casque. »
L’association a pointé du doigt l’application fragmentaire du code de la route, et les exceptions qui touchent les touristes étrangers (venant de pays qui imposent aux Libanais comme aux autres le respect de leur code de la route), les participants à des cérémonies politiques, partisanes ou sportives (beaucoup de blessés et de tués sont tombés dans des accidents impliquant des bus trop chargés), et surtout l’interruption de l’application des lois durant les fêtes.


La YASA a réitéré sa demande de création d’une unité spéciale pour la gestion du trafic au sein de la direction générale des Forces de sécurité intérieure (FSI), en conformité avec l’un des articles du nouveau code de la route (adopté en octobre dernier). L’association a également revendiqué la mise en place d’un mécanisme qui permette l’application rapide du nouveau code de la route, dans un délai qui ne dépasse pas une année. Enfin, elle a rappelé qu’il est nécessaire d’appliquer les lois « sans exceptions, à l’encontre de tous les automobilistes, de manière ferme et discontinue, par les FSI et par la police municipale ».

Un texte « qu’il faut modifier »
Comme s’il répondait directement aux arguments de la YASA et d’autres associations intéressées par la sécurité routière, Ibrahim Sarini, président du syndicat des camions-citernes, a annoncé que son syndicat « rejette beaucoup d’articles parus dans le nouveau code de la route ».
Sarini a espéré que « des modifications seront apportées rapidement à ce texte, dans l’élaboration duquel les syndicats de chauffeurs routiers n’ont pas eu leur mot à dire ». Il a rappelé qu’une entente avait été trouvée avec le ministre des Travaux publics et des Transports, Ghazi Aridi, pour « geler l’application du nouveau code jusqu’à ce que les articles qui imposent des amendes supplémentaires aux chauffeurs de camions-citernes soient annulés, parce qu’ils constituent un fardeau pour ces chauffeurs ». Sarini a estimé que « les chargements maximums peuvent être imposés aux propriétaires de nouveaux camions, mais pas aux anciens ». Logique, non ?

Mesures à Maameltein
Sur un autre plan, la direction générale des FSI a annoncé que des mesures spéciales seront prises lors du réveillon du Nouvel An sur la route côtière de Maameltein (Kesrouan), en raison de l’embouteillage que connaît traditionnellement cette région durant les fêtes. Ainsi, du 31 décembre à 20h et jusqu’au 1er janvier à 5h, il sera interdit, pour les voitures venant de Beyrouth, d’emprunter la route côtière de Maameltein par la voie du pont de Fouad Chéhab (Jounieh). Il faudra, en revanche, prendre le pont du Casino du Liban à partir de l’autoroute et revenir vers Maameltein par la bifurcation de Tabarja. Les automobilistes sont priés de respecter ces consignes et de se plier aux directives des agents de l’ordre.

L'Orient-Le-Jour Liban

Programmes et formations de la YASA

Simulations et manœuvres
Le Parc éducatif pour la sécurité routière
Programme d’amélioration des conducteurs
Les premiers soins
Livres
Programme de formation de la police municipale
Archive YASA
Conseils de Sécurité
L’accès au cyclomoteur pour les adolescents,
< Promotion sur la Sécurité
Cheveux et casques
Newsletters
Demande d'inscription
TAF
Support des victimes
lfpc
Comité Libanais pour la prévention des incendies (CLPI)
LASIP
Association Libanaise pour la prévention des blessures sportives (LASIP)
SBA
Alliance pour la Sécurité des bâtiments (ASB)
SRF
Fondation pour la recherche scientifique (FRS)
Lassa
Association Libanaise pour la sensibilisation de la sécurité scolaire