YASA
Faire un don
Un Parc éducatif pour Les scouts de l'école de Sainte Famille Fanar Conférence donnée pour la defence civile libanaise a Dbayeh Boulif : La stratégie nationale de sécurité routière 2016-2025 Conférences données pour Al Iman hôpital Aley Conférence donnée pour l'université Balamand Akkar Conférence donnée pour l'université Balamand Akkar Conférence donnée pour la defence civile libanaise a Dbayeh Conférence donnée pour l'association SNG a Hazmié Cette traversée, je l’ai faite toute seule, sans déranger personne La sécurité sur roues La sécurité en bicyclette ce qu’il faut apprendre à vos enfants Conférence donnée pour les professeurs a Dar Anout (DIP) pour la Compagnie nationale Aggregate de Chekka Conférence donnée a Beshmezine - Monastère de Saint Jean Conférence donnée a Montagne de Akroum pour l'association de Al Bayan Conférence donnée a Ibl El Saki en corporation avec la Paroisse de Saint Georgios Conférence donnée a l'assaciation du pretre Hanna Le nouveau permis de conduire européen TECHNIQUE : GPS OU ES-TU ? LES LOIS DE L'AERODYNAMIQUE AUTOMOBILE LA SUSPENSION PILOTEE TOIT TRANSCUP VENTURI GLOSSAIRE AUTOMOBILE DOSSIER PNEUS: CHOISIR SES PNEUS HIVER La Fibre De Carbone et L'Automobile ENTRETENIR SA VOITURE Un Parc éducatif à l'ecole de Wardiyeh a Mansourieh Un Parc éducatif à l'ecole de Saint Josepf Cornet Chehwan Le Conseil national divisé sur l’expérimentation de la baisse de la vitesse Conférence donnée par la YASA à l'Armée Libanaise Amchit. Application du nouveau code de la route au Liban : où en sommes-nous ? Journée noire sur le Dakar France: Vers des taxis parisiens 100% verts? Nigeria: Accident d’avion au décollage. Grave accident de la route aux Etats-Unis. Belgique: collision entre deux trains de marchandises.
Conseils pour aller à l’école à pied
9/6/2010 8:30:51 AM

􀀆 Conseils pour aller à l’école à pied

Les adultes considèrent que pour que leur enfant soit en sécurité lorsqu’il se rend à l’école à pied, il suffit de l’accompagner et de le surveiller. Ce n’est pas faux, il est indispensable d’assurer la protection de l’enfant mais c’est insuffisant, le trajet scolaire doit être aussi un moment éducatif.
Malheureusement, la réalité montre qu’une grande majorité des accompagnateurs ne fournissent aucune explication aux enfants lors d’une traversée de rue, mais les « tirent » simplement en les tenant par la main. Dans cette situation, l’enfant est complètement passif, ne porte aucune attention à la circulation et s’en remet totalement au jugement de l’adulte. Le résultat est que l’enfant n’apprend rien ou très peu de ces expériences avec un piéton adulte.

Quelques conseils pour que le trajet à pied vers l’école soit éducatif :

> Partez suffisamment à l’avance pour ne pas avoir à vous presser. La peur d’être en retard peut générer chez l’enfant des angoisses qui vont lui faire adopter des comportements imprévisibles : lâcher brusquement la main de l’adulte, se mettre à courir subitement, traverser sans regarder… Un enfant anxieux dans la rue est un enfant en danger. Cela veut dire qu’il faut faire prendre à l’enfant des habitudes qui lui permettront de ne pas se mettre en retard : prévoir les vêtements à porter et préparer son cartable la veille…
> Lorsque l’enfant est tout petit, mettez en place deux règles simples :
• donner la main en toutes circonstances (si vous oubliez, il doit la réclamer) ;
• marcher du côté des maisons, jamais au bord du trottoir.
Expliquez-lui pourquoi il faut respecter ces règles et assurez-vous qu’il a bien compris.
Attention, il peut très bien répondre par l’affirmative en ayant compris autre chose !
> Montrez-lui sur le trajet les endroits qui, même en marchant sur le trottoir, peuvent présenter un danger : les sorties et entrées de garage, les parkings, d’une manière générale tous les endroits où des véhicules peuvent couper le trottoir.
> Au fil des mois et des saisons, faites-lui découvrir que certains dangers vont apparaître dans l’année : nuit, mauvaise visibilité, pluie, chaussée glissante, neige, feuilles mortes…
> Profitez d’une rue calme pour lui apprendre à traverser la rue :
• Choisir un endroit où l’on voit bien les véhicules arriver de loin des deux côtés et où l’on est bien vu par les conducteurs de ces véhicules.
• S’arrêter avant la bordure du trottoir, pas trop près de la chaussée.
• Regarder d’abord à gauche (c’est de ce côté qu’arrivent d’abord les voitures) en tournant la tête, puis à droite et encore à gauche.
• Ne traverser que si les voitures sont très loin (expliquez-lui concrètement les notions « loin » et « près ») ou si elles sont bien arrêtées (important si la circulation est réglée par des feux tricolores avec un petit bonhomme vert pour les piétons).
• Traverser sans courir (risque de chute) et sans revenir en arrière pour ne pas surprendre les automobilistes qui ne s’attendent jamais à voir un piéton reculer.
> Parfois la traversée de la chaussée va être compliquée par des voitures en stationnement. Montrez-lui que pour bien voir et être vu des automobilistes, il faut descendre sur la chaussée et s’avancer jusqu’à la limite des voitures en stationnement.
> Profitez des événements particuliers tels que des travaux sur le trottoir, un camion en livraison ou en déménagement, des véhicules en stationnement sur le trottoir… pour lui faire découvrir que même sur un trajet que l’on connaît bien, il peut y avoir de l’imprévu.
> En permanence, faites-lui observer l’environnement dans lequel il se déplace et les comportements des autres usagers (piétons, automobilistes, cyclistes…). Demandez-lui ce qu’il en pense et ce que ces usagers devraient faire pour ne pas se mettre en danger. Apprenez-lui à être critique par rapport à la circulation pour qu’il puisse déterminer les comportements les mieux adaptés dans chaque situation.
> A partir du CP et au fur à mesure que l’enfant grandit, faites-lui prendre de l’autonomie. Par exemple, laissez-le marcher à côté de vous sans vous donner la main. Puis laissez-le marcher seul devant vous ou accompagné d’un de ses camarades. Progressivement, faites-le participer à la prise de décision lors de la traversée de la chaussée, puis demandez-lui de vous faire traverser la rue… jusqu’à ce qu’il puisse faire tout le trajet en vous guidant. Mais attention, restez vigilant, votre enfant sait que vous êtes là et il pense donc qu’il ne peut rien lui arriver.
> Enfin un dernier conseil. Pour imposer des règles à votre enfant, il est très important que vous respectiez ces mêmes règles car l’enfant apprend d’abord par imitation. En général, il sait qu’il doit faire attention dans la rue (on le lui répète tous les jours !). Mais lorsqu’un adulte tenant un enfant par la main traverse en faisant du slalom entre les voitures, court au feu qui change de couleur ou traverse en biais, l’enfant comprend alors qu’en certaines occasions, quand on est pressé par exemple, il n’est pas
nécessaire de respecter les règles qui prennent du temps.

YASA

Programmes et formations de la YASA

Simulations et manœuvres
Le Parc éducatif pour la sécurité routière
Programme d’amélioration des conducteurs
Les premiers soins
Livres
Programme de formation de la police municipale
Archive YASA
Conseils de Sécurité
L’accès au cyclomoteur pour les adolescents,
< Promotion sur la Sécurité
Des lieux de travail sûrs et sains
Newsletters
Demande d'inscription
TAF
Support des victimes
lfpc
Comité Libanais pour la prévention des incendies (CLPI)
LASIP
Association Libanaise pour la prévention des blessures sportives (LASIP)
SBA
Alliance pour la Sécurité des bâtiments (ASB)
SRF
Fondation pour la recherche scientifique (FRS)
Lassa
Association Libanaise pour la sensibilisation de la sécurité scolaire