YASA
Faire un don
Un Parc éducatif pour Les scouts de l'école de Sainte Famille Fanar Conférence donnée pour la defence civile libanaise a Dbayeh Boulif : La stratégie nationale de sécurité routière 2016-2025 Conférences données pour Al Iman hôpital Aley Conférence donnée pour l'université Balamand Akkar Conférence donnée pour l'université Balamand Akkar Conférence donnée pour la defence civile libanaise a Dbayeh Conférence donnée pour l'association SNG a Hazmié Cette traversée, je l’ai faite toute seule, sans déranger personne La sécurité sur roues La sécurité en bicyclette ce qu’il faut apprendre à vos enfants Conférence donnée pour les professeurs a Dar Anout (DIP) pour la Compagnie nationale Aggregate de Chekka Conférence donnée a Beshmezine - Monastère de Saint Jean Conférence donnée a Montagne de Akroum pour l'association de Al Bayan Conférence donnée a Ibl El Saki en corporation avec la Paroisse de Saint Georgios Conférence donnée a l'assaciation du pretre Hanna Le nouveau permis de conduire européen TECHNIQUE : GPS OU ES-TU ? LES LOIS DE L'AERODYNAMIQUE AUTOMOBILE LA SUSPENSION PILOTEE TOIT TRANSCUP VENTURI GLOSSAIRE AUTOMOBILE DOSSIER PNEUS: CHOISIR SES PNEUS HIVER La Fibre De Carbone et L'Automobile ENTRETENIR SA VOITURE Un Parc éducatif à l'ecole de Wardiyeh a Mansourieh Un Parc éducatif à l'ecole de Saint Josepf Cornet Chehwan Le Conseil national divisé sur l’expérimentation de la baisse de la vitesse Conférence donnée par la YASA à l'Armée Libanaise Amchit. Application du nouveau code de la route au Liban : où en sommes-nous ? Journée noire sur le Dakar France: Vers des taxis parisiens 100% verts? Nigeria: Accident d’avion au décollage. Grave accident de la route aux Etats-Unis. Belgique: collision entre deux trains de marchandises.
Le Parc Educatif pour la Sécurité Routière
1/6/2010 5:32:37 PM

Le Parc Educatif pour la Sécurité Routière ou
Traffic Safety Educational Garden  (TSEG)

Depuis 1998, la YASA a réussi à créer une prise de conscience chez les enfants, âgés entre 6 et 13 ans, du danger de la route et de la sécurité de la circulation. Ceci a été réalisé à travers un programme éducationnel et divertissant, le «Traffic Safety Educational Garden – TSEG» ou le «Parc Educatif pour la Sécurité Routière». Jusqu’à la fin de l’année 2007, plus de 180 000 enfants ont assisté à ce programme qui couvre toutes les régions libanaises et se fait dans les écoles, les groupes scouts, les municipalités, les clubs et les colonies.
Le TSEG vise à motiver les écoliers à respecter les mesures élémentaires de sécurité à l’intérieur des véhicules ou en tant que piétons. Il les pousse aussi à inciter leurs parents à adopter de bons comportements et à apprendre les principes de la bonne conduite dans le but de réduire les accidents de la route.

Apprendre la signalisation routière.
Apprendre la signalisation routière.


Le programme commence par une phase théorique, durant laquelle les moniteurs de la YASA exposent le danger des accidents de la route et les méthodes de prévention tout en insistant sur les cinq principes suivants :
1. L’utilisation de la ceinture de sécurité au niveau de tous les sièges et non seulement à l’arrière.
2. L’obligation de placer les enfants de moins de 10 ans sur les sièges arrières.
3. Le port du casque de sécurité chez les conducteurs de motos et de bicyclettes.
4. La  stricte utilisation des passerelles, trottoirs, tunnels et autres passages destinés aux piétons en mettant le point sur le nombre élevé de décès dus aux traumatismes pédestres au Liban.
5. Le respect du Code de la route notamment les signalisations; encourager et pousser les jeunes  à inciter leurs parents et leurs amis à s’y conformer.

L’usage du casque et de la ceinture.
L’usage du casque et de la ceinture.



Les moniteurs utilisent des supports audiovisuels adaptés, produits par la YASA. Ensuite, les écoliers participent à un test pour évaluer leur degré d’assimilation. A la fin de la phase théorique, des brochures sont distribuées aux étudiants en les encourageant de bien les conserver et en leur conseillant de discuter le contenu avec leurs parents et leurs amis.
Par la suite, la partie pratique se déroule dans la cour de l’école. Les élèves conduisent de petites voitures en utilisant la ceinture de sécurité et le casque, en respectant les signaux de signalisation placés autour du circuit aménagé. Il s’agit de joindre l’éducation au divertissement.
Une fois les tests corrigés, ils seront distribués aux étudiants en leur demandant à supporter la YASA pour essayer de réduire les accidents de la route. Des diplômes seront distribués, à la fin, soit par les éducateurs de la YASA soit par les professeurs dans le cas où ils voudraient poursuivre le programme éducationnel.

Les diplômes à la fin de la formation
Les diplômes à la fin de la formation

La réaction des parents:
«Ce projet est d’une extrême importance sur le plan national; je n’ai pas pu refuser la demande de ma fille» affirme Mme W. Si la répression est nécessaire, l’éducation et la prévention le sont tout autant. «Avant de punir, nous devons enseigner à nos enfants les mesures de sécurité» estime M C. (un des parents rencontré sur le terrain).
«Heureusement que les bénévoles de la YASA insistent pour que nos enfants réalisent que la conduite n’est pas une tournée d’auto-tamponneuse»

YASA

Programmes et formations de la YASA

Simulations et manœuvres
Le Parc éducatif pour la sécurité routière
Programme d’amélioration des conducteurs
Les premiers soins
Livres
Archive YASA
Conseils de Sécurité
N’oubliez pas que, même si le soleil brille
< Promotion sur la Sécurité
Les recommandations de la Lassa pour la prévention des accidents scolaires
Newsletters
Demande d'inscription
TAF
Support des victimes
lfpc
Comité Libanais pour la prévention des incendies (CLPI)
LASIP
Association Libanaise pour la prévention des blessures sportives (LASIP)
SBA
Alliance pour la Sécurité des bâtiments (ASB)
SRF
Fondation pour la recherche scientifique (FRS)
Lassa
Association Libanaise pour la sensibilisation de la sécurité scolaire