YASA
Faire un don
Un Parc éducatif pour Les scouts de l'école de Sainte Famille Fanar Conférence donnée pour la defence civile libanaise a Dbayeh Boulif : La stratégie nationale de sécurité routière 2016-2025 Conférences données pour Al Iman hôpital Aley Conférence donnée pour l'université Balamand Akkar Conférence donnée pour l'université Balamand Akkar Conférence donnée pour la defence civile libanaise a Dbayeh Conférence donnée pour l'association SNG a Hazmié Cette traversée, je l’ai faite toute seule, sans déranger personne La sécurité sur roues La sécurité en bicyclette ce qu’il faut apprendre à vos enfants Conférence donnée pour les professeurs a Dar Anout (DIP) pour la Compagnie nationale Aggregate de Chekka Conférence donnée a Beshmezine - Monastère de Saint Jean Conférence donnée a Montagne de Akroum pour l'association de Al Bayan Conférence donnée a Ibl El Saki en corporation avec la Paroisse de Saint Georgios Conférence donnée a l'assaciation du pretre Hanna Le nouveau permis de conduire européen TECHNIQUE : GPS OU ES-TU ? LES LOIS DE L'AERODYNAMIQUE AUTOMOBILE LA SUSPENSION PILOTEE TOIT TRANSCUP VENTURI GLOSSAIRE AUTOMOBILE DOSSIER PNEUS: CHOISIR SES PNEUS HIVER La Fibre De Carbone et L'Automobile ENTRETENIR SA VOITURE Un Parc éducatif à l'ecole de Wardiyeh a Mansourieh Un Parc éducatif à l'ecole de Saint Josepf Cornet Chehwan Le Conseil national divisé sur l’expérimentation de la baisse de la vitesse Conférence donnée par la YASA à l'Armée Libanaise Amchit. Application du nouveau code de la route au Liban : où en sommes-nous ? Journée noire sur le Dakar France: Vers des taxis parisiens 100% verts? Nigeria: Accident d’avion au décollage. Grave accident de la route aux Etats-Unis. Belgique: collision entre deux trains de marchandises.
accompagnée pour préparer le permis de conduire
2/16/2016 11:58:21 AM

Les différentes formules de conduite accompagnée pour préparer le permis de conduire

Macaron conduite accompagnée

Dossier, 14/12/15

Après une formation initiale en école de conduite, la conduite accompagnée permet d’acquérir une véritable expérience au volant, sous le contrôle d’un accompagnateur, dans les conditions de circulation les plus variées possibles. La conduite accompagnée constitue non seulement un atout supplémentaire de réussite à l'examen mais elle rend également le permis de conduire plus sûr car les jeunes conducteurs sont plus expérimentés. Il existe actuellement trois formules de conduite accompagnée : l’apprentissage anticipé de la conduite, la conduite supervisée et la conduite encadrée.

adolescent, conduite accompagnée, jeunes conducteurs, permis de conduire

Sommaire

  • Conduite accompagnée : ce qu'il faut savoir
  • Les principes de base de la conduite accompagnée
  • L’apprentissage anticipé de la conduite (AAC )
  • La conduite supervisée
  • Apprentissage anticipé à la conduite, conduite supervisée : le détail des deux formules
  • La conduite encadrée

Les atouts de la conduite accompagnée

La conduite accompagnée, qui a récemment évolué avec la création de la conduite supervisée, présente beaucoup d’avantages. Pourtant, seul 1/3 des candidats au permis (B) font le choix de la conduite accompagnée.

  

Afin d’informer parents et jeunes sur les avantages et les nouvelles formules de la conduite accompagnée, Assureurs Prévention et l’association Prévention Routière éditent un nouveau dépliant d’information. Ce dépliant insiste notamment sur les nouveautés de la conduite accompagnée et la création de la conduite supervisée, détaille les différentes formules, les conditions pour être élève conducteur et accompagnateur ou encore le déroulement des différentes formations.

 

Parents et jeunes peuvent également y trouver un rappel des documents à posséder, des réglementations et des règles du Code de la route (panneaux de signalisation, limitations de vitesse) qui concernent les élèves conducteurs. Il se propose également de faire un point sur les idées fausses qui concernent trop souvent la conduite accompagnée, notamment sur les questions d’assurance et de coûts de la formation.

 

  • Le dépliant d'information "S'informer sur les différents permis"

 

Conduite accompagnée : ce qu'il faut savoir

Le livret d’apprentissage

En début de formation, l'enseignant remet au candidat un livret d’apprentissage. Le candidat le tient à jour et y reporte tous les parcours effectués. Ce livret permet au candidat de mesurer ses progrès mais aussi de justifier son état d’apprenti conducteur. En cas de contrôle par les forces de l’ordre, il doit toujours avoir en sa possession le livret d’apprentissage ainsi que l’extension de garantie délivrée par son assureur.

 

En cas d’infraction

L'apprenti conducteur est responsable devant la loi. Il peut donc être poursuivi devant les tribunaux et condamné à une amende. En cas d’accident, il peut également être impliqué civilement ou pénalement.

Enfin, la responsabilité de l'accompagnateur peut être retenue en cas d’infraction ou d’accident.

 

  • Le véhicule utilisé pour la conduite accompagnée doit être équipé de deux rétroviseurs latéraux.

  • Un disque spécifique doit être apposé à l'arrière du véhicule.

Les principes de base de la conduite accompagnée

Conduite accompagnée : qui peut être accompagnateur ?

L'accompagnateur doit remplir certaines conditions :

  • être titulaire du permis B depuis au moins cinq ans consécutifs ;
  • ne pas avoir été condamné pour certains délits routiers ;
  • avoir obtenu l’accord de son assureur ;
  • être mentionné dans le contrat signé avec l’école de conduite.

Les principes de base de la conduite accompagnée sont les mêmes quelle que soit la formule choisie.

 

Il faut tout d’abord suivre :

  • une formation théorique et la valider par la réussite à l’épreuve du Code de la route ;

  • une formation pratique de 20 h minimum dans une école de conduite, avec un enseignant.

 

Lorsque la formation est jugée satisfaisante par l’enseignant, le jeune conducteur peut alors conduire avec son accompagnateur. Il est possible d’avoir plusieurs accompagnateurs et pas nécessairement dans le cadre familial.

 

Toutes les règles du Code de la route doivent être respectées par le jeune conducteur et par son accompagnateur.

Mais il est important de bien avoir en tête que :

  • la conduite n'est pas autorisée en dehors des frontières nationales,
  • il faut respecter les limitations de vitesse qui s’appliquent aux conducteurs novices.

 

 

 Limitations de vitesse 
  Conducteurs novices Autres conducteurs
Autoroute 110 km/h 130 km/h

Route à deux chaussées

séparées

par un terre-plein central

100 km/h 110 km/h
Autres routes 80 km/h 90 km/h
Agglomération 50 km/h 50 km/h

L’apprentissage anticipé de la conduite (AAC )

Durée du permis probatoire et surprime conducteur novice sont réduites dans le cadre de l'AAC

L'apprentissage anticipé de la conduite (AAC) permet de réduire la période probatoire du permis à 2 ans au lieu de 3.

La surprime normalement demandée aux conducteurs novices est réduite. Certains assureurs acceptent même d’accorder leurs garanties aux nouveaux conducteurs sans appliquer cette surprime.

Pour s’inscrire à l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC) en école de conduite, il faut :

  • être âgé d’au moins 15 ans ;
  • avoir l’accord des parents (pour les mineurs) et de l’assureur du véhicule ;
  • être titulaire de l’Attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de niveau 2, passée en classe de troisième ou de l’Attestation de sécurité routière (ASR).

 

La conduite avec l’accompagnateur se déroule ensuite sur une durée d’au moins un an et 3 000 km minimum. 

 

 

La période de conduite accompagnée est ponctuée de trois rendez-vous pédagogiques obligatoires

Le premier rendez-vous

Ce premier contact, d’une durée minimale de deux heures, entre le candidat, le formateur et l'accompagnateur a pour objectif d'assurer une formation harmonisée et continue. Il a lieu dès lors que l’enseignant estime le candidat prêt à conduire avec son accompagnateur. L’enseignant dispense alors des conseils aux deux parties.

Le deuxième rendez-vous

Il a lieu après 1 000 km parcourus. Il s'agit généralement d'un rendez-vous collectif avec d’autres candidats et leurs accompagnateurs.

Le troisième rendez-vous

Il a lieu après 3 000 km parcourus. C’est lors de ce rendez-vous que le formateur décide si le candidat sera apte à passer l’épreuve pratique du permis de conduire.

 

Les jeunes candidats au permis de conduire qui choisissent cette formule peuvent passer le permis plus tôt, dès 17 ans et demi, afin de pouvoir conduire de façon autonome au premier jour de leur majorité.

Prévention Routière - France

Programmes et formations de la YASA

Simulations et manœuvres
Le Parc éducatif pour la sécurité routière
Programme d’amélioration des conducteurs
Les premiers soins
Livres
Programme de formation de la police municipale
Archive YASA
Conseils de Sécurité
Un refus de priorité, le non-respect d’un stop, d’un feu rouge
< Promotion sur la Sécurité
Conseils pour Voyager avec des enfants
Newsletters
Demande d'inscription
TAF
Support des victimes
lfpc
Comité Libanais pour la prévention des incendies (CLPI)
LASIP
Association Libanaise pour la prévention des blessures sportives (LASIP)
SBA
Alliance pour la Sécurité des bâtiments (ASB)
SRF
Fondation pour la recherche scientifique (FRS)
Lassa
Association Libanaise pour la sensibilisation de la sécurité scolaire